25 juin 2017 - REJOUIS ET PEINARDS (sur l'air de "nuit et brouillard" de J.Ferrat)

Publié le par UNION CYCLISTE VANOISE

Ils étaient vingt et cent ils étaient des milliers,
Tout suants et soufflants sur leurs vélos juchés,
Ils arpentaient la route qui gravit l’Iseran
Ils étaient des milliers, ils étaient vingt et cent.

Ils étaient hommes et femmes à remonter la combe,
Depuis longtemps déjà ils rêvaient d’arriver
Et le soleil timide avait gommé leurs ombres
Ils saluaient ainsi l’arrivée de l’été !

La fuite monotone et sans hâte du temps
Les poussait vers le haut, encore obstinément,
Combien de tours de roues, d’arrêts et de départs
Qui n’en finissent pas de distiller l’espoir.

Ils s’appelaient Jacky, Elyane ou Manuel
Tous pédalaient à l’aise dans un joyeux froufrou,
Non ils ne priaient pas, mais qu’importe le ciel
Ils voulaient simplement ménager leurs genoux !

Ils sont tous parvenus à la fin du voyage,
Ils sont tous revenus satisfaits et heureux
Et ils n’oublieront pas que quel que soit leur âge
Ils ont vaincu l’Is’ran et son ciel ténébreux !

Denise et Bernadette guettaient leur arrivée
Quand Françoise préparait la table du repas
La journée s’achevait au beau milieu du pré
En arrosant gaiement le cake et la coppa !

25 juin 2017 - REJOUIS ET PEINARDS (sur l'air de "nuit et brouillard" de J.Ferrat)
25 juin 2017 - REJOUIS ET PEINARDS (sur l'air de "nuit et brouillard" de J.Ferrat)
25 juin 2017 - REJOUIS ET PEINARDS (sur l'air de "nuit et brouillard" de J.Ferrat)

Commenter cet article